En Inde, les fleurs font partie intégrante du quotidien. Mais quelles sont les espèces que vous trouverez ici ? Il y a les fleurs décoratives, comme le jasmin et les œillets, et celles que vous ne verrez que sur pied car fanées à peine coupées, comme les fleurs de frangipanier ou l’hibiscus. A Pondichéry, vous aurez sûrement l’occasion de partir en balade dans le quartier colonial, et de vous réfugier dans un petit coin d’ombre sous les flamboyantes bougainvillées… Le lotus et le nénuphar ont, quant à eux, une dimension symbolique : ils sont l’apanage de la religion hindoue.

Les fleurs au quotidien

Dans la torpeur de l’après-midi, réfugiés à l’ombre à la terrasse d’un café, vous siroterez sans doute de délicieux sirops de rose, d’hibiscus ou encore de clitoria, une curieuse petite fleur bleue. En effet, les indiens consomment ces fleurs sous forme de sirop, comme les Egyptiens boivent le « karkadé », une infusion de fleurs d’hibiscus.

Les fleurs sont aussi un véritable ornement : vous les verrez partout ! Elles sont l’un des plus beaux atours des femmes. Les indiennes sont réputées pour leur longue chevelure noire, nattée jusqu’à la taille. A l’aide de pinces à cheveux, elles y accrochent une guirlande d’odorantes fleurs de jasmin blanches. Elles se fournissent au marché ou dans de petites échoppes. Partout où vous irez, vous verrez des femmes, parfois assises à même le sol, tresser les guirlandes de jasmin. Vous serez impressionnés par la rapidité et la précision de leur geste. Les fleurs sont également présentes lors d’un moment clé dans la vie d’une femme hindoue : son mariage. Lors de la cérémonie, la jeune épouse passe de la tutelle parentale à la tutelle conjugale. Cette transition est symbolisée non pas par une alliance, comme en Occident, mais par un collier appelé taali. Le mari passe au cou de son épouse le taali, dessine un point rouge à la racine de ses cheveux, puis ils échangent de lourds colliers d’œillets et de jasmins. En guise d’offrande, les invités des deux familles lancent des fleurs aux jeunes mariés. Dans la vie quotidienne, les maisons sont décorées. Vous trouverez de grandes vasques remplies d’eau. On y plongera les fleurs et réalisera d’originales compositions. Vous les apercevrez dans les maisons, lors des fêtes. Les guirlandes fleuries sont signes de richesse et de bonheur. Lors des fêtes, elles sont omniprésentes.

Fleurs et spiritualité

Jusque dans la mort, les hindous s’entourent de fleurs. En Inde, mourir est une fête. La musique retentit dans les rues, jusqu’au départ du cortège. Le défunt est installé sur un lit de fleurs, sur un char. La famille se déplace, dans la liesse, arrachant progressivement les fleurs du char. La mort n’est en Inde que la fin d’un cycle : une nouvelle vie attend le défunt, alors on le célèbre.

Mais les fleurs ont également une dimension plus symbolique : elles sont au cœur de la religion hindoue. Par définition, la fleur de l’hindouisme est le lotus, symbole de sagesse. Sa fleur prend racine dans la vase tandis que la fleur s’épanouie au-dessus des eaux, ce qui renvoie à la condition humaine. Le rite religieux hindou se nomme la puja. Durant ce rituel, les dieux sont invoqués et des fleurs sont offertes en guise d’offrandes. Selon le dieu invoqué, les fleurs utilisées seront différentes : on offrira des fleurs blanches à Shiva, des fleurs jaunes à Vishnu et des fleurs rouges à Shakti. Mais il n’y a pas que la religion hindoue en Inde ! Les fleurs sont également sacrées pour l’ashram de Sri Aurobindo, à Pondichéry. La Mère, Mirra Alfassa, publia en 1970 l’ouvrage La Signification Symbolique des Fleurs, un traité répertoriant plus de 600 espèces auxquelles la Mère attribua certaines caractéristiques et symboles. Par exemple, la rose serait le symbole de l’amour du Divin.

Ayurveda

Il faut aussi souligner l’usage des fleurs dans la médecine. En effet, certaines espèces possèdent des propriétés médicinales reconnues. Par exemple, les soucis et les œillets sont d’excellents répulsifs : les moustiques sont repoussés par leur odeur. Ces fleurs soignent également certains troubles hépatiques tels que la jaunisse, les calculs biliaires et autres infections. Le safran est quant à lui très bon pour la peau. Il aide également à lutter contre les régurgitations et est un tranquillisant/sédatif performant.

Voici encore de bonnes raison de venir nous rendre visite à Pondichéry… La nature a encore de belles choses à nous offrir !

  • Tout
  • Aliments
  • Art
  • Art Martial
  • Ashram
  • Auteurs
  • Ayurvédique
  • Barata Natyam
  • Bien être
  • Bijoux
  • Bindi
  • Bollywood
  • Bonjour
  • Calendrier
  • Carte
  • Centre Culturel
  • Cheveux
  • Cinéma
  • Couleurs
  • Cuisine Indienne
  • Culture
  • Danse
  • Dessin
  • Femmes
  • Festival
  • Feuille De Betel
  • Fleurs
  • Gastronomie
  • Gourou
  • Henné
  • Inde
  • Inde Du Sud
  • Kalarippayatt
  • Khol
  • Kolam
  • Langage
  • Lectures
  • Livre
  • Longhi
  • Mains
  • Maison
  • Marché
  • Marché Goubert
  • Maître
  • Mehendi
  • Peinture
  • Pondichéry
  • Positions
  • Relaxation
  • Religion
  • Sari
  • Sculpture
  • Sita
  • Snacks
  • Soins
  • Spiritualité
  • Symbole
  • Tamil
  • Tamil Nadu
  • Tamoul
  • Tissu
  • Tourisme
  • Traditions
  • Vanakam
  • Visite
  • Vêtement Traditionnel
  • Yoga
  • épice
  • Défaut
  • Titre
  • Date
  • Aléatoire
Plus d'articles Appuyer sur SHIFT pour afficher tous les articles Afficher tous les articles