Grâce à l'étude que nous poursuivons ensemble sur les mudras vous saurez non seulement décoder un spectacle de Barata Natyam mais vous saurez aussi décoder l'iconographie de sculptures ou de peintures indiennes !

Les mudras sont aussi utilisés pour faire passer des messages à travers la gestuelle des dieux ou des divinités représentés, on retrouve notamment l'utilisation de cette forme de langage dans l'art hindou et bouddhiste. Ouvrez l'œil ! 

Puspaputa

Deux mains collées côte à côte forment un creux. Ce geste est utilisé lors d'une danse appelée Barata Natyam. On appelle ces gestes des mudras, chaque mudra a une signification. Celui-ci est utilisé pour montrer le feu sacré autour d'une personne, le fait de boire de l'eau et l'offrande.

Pour obtenir le mudra Puspaputa, les paumes de vos mains doivent former un léger creux. Une fois que les deux creux de vos mains sont formés, dirigez-les vers le haut et mettez-les côte à côte en faisant en sorte que les petits doigts de chaque main se touchent.

Si vous faites partie des élèves assidus vous vous souviendrez peut être du mudra Sarpashirsha évoqué dans les articles précédents concernant les Asamyuta Hasta (les mudras à une main). Une autre façon d'expliquer un mudra Puspaputa serait donc de former deux mudras Sarpashirsha et de les positionner côte à côte à l'horizontale, paume vers le haut.

Puspaputa est utilisé pour :

-Montrer le feu sacré autour d'une personne ou d'une divinité
-Boire de l'eau
-Symboliser le geste de l'offrande

Utsanga

utsanga2-taille-couleur

La divinité représentée à travers le mudra Utsanga est Gautama, un chef spirituel qui vécut au VIème siècle av. J-C, sa quête spirituelle a notamment influencé la naissance du bouddhisme.

Le geste pour réaliser un Utsanga consiste à toucher son épaule gauche avec la paume de sa main droite et son épaule droite avec la paume de sa main gauche. Le pouce et le petit doigt de chaque main doivent être relevés vers le haut.

De cette façon, Utsanga représente :

- La pudeur

Au contraire on peut l'effectuer différemment pour représenter le fait de :

-montrer les ornements

Une jeune danseuse de Barata Natyam présentée face à nous nous montre comment exécuter l'Utsanga. L'Utsanga est un mudra qui se représente de deux façons, celle ci est utilisé pour montrer les ornements. Les deux bras écartés, le bout des doigts de chaque main de la jeune danseuse viennent toucher ses épaules.

Pour se faire, chacun des coudes doit être élevé à la hauteur des épaules, l'alignement des coudes et des épaules doit tracer une ligne horizontale. Le bout des doigts vient toucher les épaules tout en gardant le pouce et le petit doigt levés comme on a pu le faire précédemment.

 

 

 

Shivalinga

Vous aurez sûrement remarqué que le terme comporte le nom de « Shiva », « lingam » en Tamil représente le symbole phallique qui illustre le Dieu Shiva.

une jeune danseuse nous présente Shivalinga, le mudra qui représente le culte phallique de Shiva. Pour cela ses deux coudes sont à l'horizontales, elle pose le poing de sa main droite pouce en l'air sur sa main gauche à plat.

Le poing fermé, la paume vers la poitrine et le pouce levé vers le haut, c'est la main gauche qui représente la forme phallique. Elle vient se poser sur la paume de la main droite qui elle est à l'horizontale, le pouce vers l'extérieur. La main droite qui vient soutenir la main gauche comme un socle représente l'énergie créatrice sur laquelle vient s'appuyer la forme phallique.

Ce troisième Samayukta Hastas symbolisera donc :

-Le culte phallique de Shiva.

 

Katakavardhana

Les bras croisés au niveau de la poitrine, l'index et le majeur viennent toucher le pouce tandis que l'annulaire et le pouce sont levés vers le haut.      

Les bras croisés, le majeur et le pouce de chaque main pincé, ce geste exécuté par une jeune danseuse est un mudra. Plus particulièrement Katakavardhana qui symbolise le culte, le cordon de mariage, l'offrande de pétales de fleur.

Ce signe exprime :

-le culte
-le cordon de mariage
-l'offrande de pétales de fleurs

 

 

  

Kartariswastrika

Pour effectuer ce Samayukta Hasta, vous devez croiser les bras avec les paumes vers le haut et faire en sorte que l'annulaire et l'auriculaire touchent le pouce. Vous remarquerez ainsi que les doigts dessinent la forme du ciseau,Les bras croisés d'une jeune danseuse avec le majeur et l'index de chaque main tendu. Ce geste est un mudra, il est utilisé dans la danse Barata Natyam. Il symbolise les plantes grimpantes, le sommet des collines et les arbres. celui-ci symboliserait un geste pacifique qui servirait à retenir ou abaisser une arme.
Ce geste est l'illustration :


-des plantes grimpantes
-des sommets des collines
-des arbres

 

 

En attendant les trois derniers articles sur les mudras qui vous offriront la connaissance absolue en la matière, n'hésitez pas à revoir les articles précédents, il est toujours intéressant d'observer les similarités d'exécution et de signification entre les Asamyuta Hasta (mudras à une main) et les Samyuta Hasta (mudras à deux mains).

 

  • Tout
  • Aliments
  • Art
  • Art Martial
  • Ashram
  • Auteurs
  • Ayurvédique
  • Barata Natyam
  • Bien être
  • Bijoux
  • Bindi
  • Bollywood
  • Bonjour
  • Calendrier
  • Carte
  • Centre Culturel
  • Cheveux
  • Cinéma
  • Couleurs
  • Cuisine Indienne
  • Culture
  • Danse
  • Dessin
  • Femmes
  • Festival
  • Feuille De Betel
  • Fleurs
  • Gastronomie
  • Gourou
  • Henné
  • Inde
  • Inde Du Sud
  • Kalarippayatt
  • Khol
  • Kolam
  • Langage
  • Lectures
  • Livre
  • Longhi
  • Mains
  • Maison
  • Marché
  • Marché Goubert
  • Maître
  • Mehendi
  • Peinture
  • Pondichéry
  • Positions
  • Relaxation
  • Religion
  • Sari
  • Sculpture
  • Sita
  • Snacks
  • Soins
  • Spiritualité
  • Symbole
  • Tamil
  • Tamil Nadu
  • Tamoul
  • Tissu
  • Tourisme
  • Traditions
  • Vanakam
  • Visite
  • Vêtement Traditionnel
  • Yoga
  • épice
  • Défaut
  • Titre
  • Date
  • Aléatoire
Plus d'articles Appuyer sur SHIFT pour afficher tous les articles Afficher tous les articles