Au mois de mars 2014, SITA a pris une décision importante: devenir plus responsable et respectueux de l’environnement. Il s’est avéré essentiel pour toute l’équipe que nos habitudes et comportements du quotidien devaient changer : nous devions faire en sorte de préserver l’environnement. Sous l’impulsion de Fleur, la directrice, et de notre stagiaire, Eco-SITA vit le jour.

Pour un plus grand respect de l'environnement

Jardin eco sita 470Nous vous recevons chez nous, dans notre maison. Afin de maintenir les lieux aussi agréables, aussi accueillants que possible nous procédons à un nettoyage en profondeur quotidien. Après deux ans d’activité, nous nous sommes confrontés à la réalité suivante : le maintien de la maison induit d’importants coûts environnementaux et financiers. Pour des raisons éthiques, nous avons choisi de changer nos habitudes : il n’y a plus de produits d’entretien industriels à SITA. Il est évident que les produits traditionnels sont pleins de composants issus de la pétrochimie et ainsi que de parfums. De plus, leurs contenants induisent des déchets plastiques supplémentaires. Après quelques mois de recherches et de tests, nous sommes fiers de vous annoncer que nous avons finalement trouvé plusieurs alternatives écologiques. A l’heure d’aujourd’hui, notre femme de ménage prépare ses propres recettes chaque jour, avec les ingrédients suivants : vinaigre blanc, bicarbonate de soude, eau et huiles essentielles. Cela est plus sain, ne pollue pas et est plus économique ! Si vous avez d’autres idées ou recettes personnelles, n’hésitez pas à nous les envoyer !

Gestion des ressources

Un autre point important de notre politique éthique est relatif à notre consommation : tout d’abord nous avons sensibilisé notre équipe à l’importance de la gestion intelligente de ces ressources. De ce fait, et afin de diminuer notre consommation en électricité, nous n’avons pas souhaité installer l’air climatisé. Nous nous contentons de ventilateurs, et la température est toujours agréable à SITA ! De plus, nous utilisons des ampoules basse-consommation et prenons garde à éteindre les lumières lorsque nous quittons une pièce.

Quant au papier, nous avons fait un choix radical : il n’y a plus d’imprimante à SITA, pour moins de tentation. Chez nous, chaque feuille de papier est exploitée au maximum : en réception nous n’utilisons que des feuilles de brouillon. Quand nous avons besoin d’imprimer un document ou un flyer, nous faisons tout réaliser au fur et à mesure. Il n’y a plus de superflu, seulement l’essentiel ! De plus, lors des massages, nous n’utilisons plus de mouchoirs en papier, seulement des carrés de tissus lavables et réutilisables : c’est plus agréable et respectueux de la nature !

cours de cuisine indienne, découpe de tomates, oignons et coriandre

Lorsque l’on souhaite améliorer sa vie quotidienne et réduire son impact environnemental, on est vite confronté au traitement des déchets produits par nos activités. A SITA, nos deux principales sources de déchets sont les bouteilles en plastique et les déchets verts dérivant de nos cours de cuisine indienne.

Les recettes indiennes sont majoritairement végétariennes : nous produisons beaucoup de déchets verts ! En 2014, nous avons créé un compost, dans le jardin. Nous réutilisons le compost en tant qu’engrais vert : nous souhaitons désormais créer un petit potager d’herbes aromatiques dans notre jardin.

Traitement des déchets

Nous avons également pris l’habitude de trier nos déchets : papier, plastique, déchets verts… La mairie de Pondichéry ne propose pas de service de traitement des déchets plastiques. Nous cherchons toujours une solution pour nos bouteilles d’eau… Sentez-vous libre de nous proposer vos idées !

Vélos vintages utilisés pour la balade de découverte de Pondichéry au petit matinEco-tourisme

A SITA, nous essayons de vous impliquer dans cette croisade vers un Pondichéry « eco-friendly » Nous surfons sur la vague de l’éco-tourisme en vous proposant une activité verte : le Pondy Cycle tour. Venez découvrir la ville au petit matin, avant les grosses chaleurs, à vélo. Cela n’est pas polluant, n’est pas bruyant et n’a pas d’impact négatif sur l’environnement !

Nous sommes tous impliqués dans l’amélioration de notre qualité de vie. Cependant, notre désir de réduire notre impact sur l’environnement se voit parfois quelque peu limité par des réalités indépendantes de notre volonté. Nous cherchons toujours des alternatives de traitement de nos déchets plastiques et nécessitons plus de fonds afin d’acheter un scooter électrique qu’utiliseraient nos employés dans leurs déplacements.

Ensemble, ayons une expérience green intense ! Restez connectés ! Nous vous concoctons une série de nouveaux articles afin de vous présenter en détails nos nouvelles activités vertes !